Pudeur...

Publié le par Summerday

images.jpeg

 

J'étais une fille très pudique.

Enfin, ça, c'était avant...

 

Avant les courbes de température, les jambes nues sans cesse écartées, les échographies pelviennes régulières, les Tests de Hühner, les hystérosalpingographies...

Avant la ronde des médecins spécialistes en tout genre qui observent, scrutent et analysent ; les biologistes qui connaissent l'heure de votre dernier rapport... 

 

Et j'en passe... Et je n'en suis qu'au début de ce parcours...

Est-ce qu'on fait, un jour, une croix définitive sur sa pudeur ?

 

Hier, décidée à traquer mes poils disgracieux, je suis allée chez l'esthéticienne.

L'ancienne moi n'aimait pas du tout se mettre en sous-vêtements, montrer ses bouts de peau visibles que dans l'intimité.

D'une façon étonnante, la nouvelle moi n'était pas plus à l'aise.

Ouf !!! Je pense que c'est plus une histoire de contexte tout compte fait (enfin, j'espère...).

Commenter cet article

marlysa 06/11/2010 15:16


Oui c'est super dur de se sentir comme un "bout de viande" à force de voir son intimité exposée à tout le monde.
quand je pense que j'avais tjs choisi des gygys femmes jusqu'au début du bilan de fertilité.
Maintenant j'y fais plus trop attention... On essaie de se blinder comme on peut...


Summerday 06/11/2010 17:35



Pareil, avant je ne voulais que ce soient que des femmes... Maintenant, j'y fais même plus attention ...



cricrimars 04/11/2010 16:40


pareil pour moi, j'étais assez pudique mais c'est vrai qu'avec tous ces examens on est obliger de l'etre un peu moins... du moins avec les gynécos! lol


Summerday 05/11/2010 15:35



je m'efforce de penser à autre chose à ce moment là, et hop...